I N P A R I S


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Angie Spencer

Aller en bas 
AuteurMessage
Angie Spencer
New in Paris !

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 11/01/2008

VIP OR NOT <3
POPULARITE:
0/0  (0/0)
LIENS:

MessageSujet: Angie Spencer   Ven 11 Jan - 7:53

    I/ IDENTITY CARD.

    Nom: Spencer
    Prénom Entier: Angie, Miyn, Helen
    Surnom(s): À vous de voir
    Lieu de Naissance Tokyo, Japon
    Date de naissance : 11 Février 1987
    Signe Astrologique: Verseau
    Nationalité: Française
    Origine: États-unis
    Groupe: The Inhabitants


    II/ EVERYTHING ON MY LIFE.

    Biographie:

    Pour que vous soyez au courant de la vie familiale des Spencers, vous devrez avant tout connaître l’histoire générale de cette petite famille. Le tout commence très simplement ; deux étudiants aux États-unis se rencontrent lors de cours de médecine. Coup de foudre directement. Elle vient de France et lui est originaire de New York. Cette demoiselle est belle, resplendissante et intelligente. Un brin superficielle mais adorable. Quand à cet homme, c’est un Don Juan qui vous fait craquer avec ses petites lunettes fumées, son blouson de cuir et ses pantalons impeccables. Pour finir, il étudie en chirurgie esthétique. Quand à sa douce moitié, elle est passionnément ancrée dans le domaine de la pédiatrie. Diplômes en main, ils s’épousent après six ans de fréquentations. Leur premier fils, Oliver, voit le jour peu après cette alliance. Ayant follement envie d’une famille nombreuse, le couple Spencer ne voit aucun inconvénient à accueillir, alors que leur enfant n’a que deux ans, deux petits nouveaux. Des jumeaux ; deux garçons également, qui seront baptisés respectivement Steven & Charles. Dans leur belle maison, très vaste, les rires fusent. C’est une vie heureuse, calme et paisible. Sans être multimillionnaire, les carrières respectives des deux docteurs permettent à la famille de vivre dans un luxe largement apprécié. S’ajoutent ensuite un autre gamin ; en effet, le couple souhaitait une fille. Mais leur souhait ne fut pas exaucé, si bien que, alors que le premier à six ans et les jumeaux quatre ans, Alexandre voit le jour. C’est le dernier, se promettent les parents.

    Mais le désir d’avoir une fille ne les lâche pas. Si bien que, lorsque leur fils le plus vieux atteint ses dix ans, ils s’embarquent pour le Japon afin de ramener avec eux une mignonne fillette qui a été placée à l’adoption. Paraît que sa mère biologique était une junkie de bas étage, mais rien n’est sûre. Baptisée provisoirement par les responsables de l’orphelinat Miyn, elle devient officiellement la petite Angie Miyn Helen Spencer. Et elle quitte sa patrie de naissance pour son nouveau pays.

    L’enfance d’Angie fut ponctué de rire et d’amusements. Unique fille, elle est surprotégée par ses nombreux frères, principalement par le plus vieux qui la considère comme sa petite princesse. Elle remplit d’ailleurs son rôle à la perfection. Pétillante et pleine de vie, elle se montre capricieuse et légèrement effrontée. Ce qu’elle veut, c’est ce qu’elle aura. Et personne ne résiste à sa mignonne petite bouille d’enfant. D’ailleurs, elle n’hésite pas à l’utiliser pour aboutir à ses fins.

    Mais la vie n’est pas un conte de fées, ça, tout le monde le sait. Elle passe de plus en plus de temps avec son frère, Oliver. Celui-ci, à présent âgé de seize sept ans, fait la fête tout en gardant l’esprit lucide. Il emmène sa soeurette dans les endroits où se trouvent ses copains d’école. Le premier qui la touche est mort, tout le monde le sait. D’ailleurs, ses amies ne se lassent pas de l’enfant et, s’il ose se montrer dans une soirée sans la petite Angie, il a droit aux pires reproches. De plus, ces demoiselles que fréquentes Oliver dans un contexte purement amical entraînent la petite aux cheveux bruns dans les magasins. En bref, une bande d’adolescents qui traîne joyeusement une petite princesse. Quand à ceux de sexe masculin, c’est clair ; il la protège comme d’autres grands frères. Elle est trop mignonne, la p’tite Angie ! Avec ses bouclettes, ses vêtements chics, ses chapeaux. Hors, vous vous doutez probablement que la petite n’allait pas avoir la vie aussi douce à jamais. Ça, on n’appellerait ça un roman à l’eau de rose savonneuse. Mais je m’égare. Que disais-je donc ?

    Ah oui. Angie et la bande d’adolescents de son frérot. Vint le jour où, la petite était alors âgée de six ans, elle fut témoin d’une scène qui l’effraya au plus haut point. Angie et Oliver étaient sortit au cinéma. Tous avaient décidé, afin de faire plaisir à l’enfant, d’aller voir « Pinocchio ». J’vous épargne la description du visage qu’avait fait la caissière en voyant une bande de quinze jeunes demander des places pour ce film. Mais Angie avait tellement aimé ! Ensuite, cinq d’entre eux étaient aller manger dans un petit restaurant. Puis, glace au dessert. Par la suite, il était passé onze heures du soir, les deux enfants Spencer avaient prit la route vers leur demeure, à pied. Ce n’était pas très loin. Ils n’avaient qu’à traverser un petit parc et ils seraient de retour au bercail. La fillette gambadait joyeusement malgré l’heure tardive. Lorsqu’ils traversèrent le fameux parc, elle tenta de convaincre son frère d’aller aux balançoires.

    - S’il te plait, s’il te plait, s’il te plait !

    Elle lui répéta sa rengaine avec une énergie insoupçonnée, si bien qu’il céda en ajoutant que ce n’était que pour quelques minutes. Alors que l’enfant allait et venait sur la balançoire, un junkie s’approcha et réclama un peu de came à Oliver. Celui-ci lui dit qu’il n’en avait pas. Visiblement en manque évident, l’individu l’attrapa par le collet brutalement, réclamant sa came. S’en suivit, sous les yeux terrifiés de Angie, une bagarre peu loyale. En effet, le junkie, conscient de ne pouvoir rivaliser physiquement avec l’adolescent, s’empara de la petite et l’immobilisa, plaçant une main sur sa bouche pour éviter qu’elle ne crie. Il se mit à reculer, affirmant à l’homme qu’il allait l’utiliser pour trouver d’la came. Prit de panique, Oliver se jeta sur lui. Angie courut se cacher plus loin. Malheureusement, son frère tomba au sol et se fractura le crâne tandis que le junkie s’enfonçait dans les ténèbres. Mort sur le coup, c’est ce qu’allait dire le médecin légiste dans son rapport.

    Angie eut un mal fou à supporter la perte de son grand frère. D’abord très triste, elle semblait malheureuse. Elle se considère aussi responsable de la mort de son frère. À ce moment, elle le jure : elle sera très gentille et comme ça, le destin ne la punira plus. Elle a été méchante et c’est pour cela que frérot a été tué ! Vous saisissez d’où vient sa psychologie de « j’aime tout le monde et je suis très gentille ! », non ? Tout cas, j’vais pas vous faire un dessin pardi !

    Par la suite, la vie des Spencers est un peu étrange. Une ambiance triste plane au dessus de la maison. Les années passent, dieu merci sans qu’un autre crève. Les enfants grandissent mais restent à la maison familiale. À quatorze ans, la petite Angie perd sa mère. Un cancer généralisé qui lui fût fatal. Ses frères Steven, Charles et Alex, alors respectivement âgé vingt et vint deux ans, prennent ce décès très difficilement. Mais pour Angie, ça semble facile à surmonter. Elle se fait alors une promesse : elle va s’occuper de sa famille parce qu’ils le méritent tous. Elle devient en quelque sorte l’unique demoiselle de la maisonnée et elle joue à la petite sœur serviable avec ses frères. Les repas, elle les fait souvent. Elle s’occupe de la lessive, du ménage. Son père est trop abattu pour s’en rendre compte, mais bon. Elle ne se plaint jamais de toute manière, Angie.

    Par la suite, en cours, elle fait la connaissance d’une fille. Caroline. Les deux demoiselles deviendront de grandes amies, puisqu’elles sont totalement à l’opposée l’une de l’autre. Par exemple, alors qu’Angie accepte volontiers les tâches les plus pénibles en souriant fièrement, Caroline leur met un beau stop. Angie dit oui si on lui demande quoi que se soit, et avec l’autre, c’est directement un aller simple pour les enfers. La naïve et l’agressive, voilà comment décrire ces deux filles.

    Cependant, quatre ans plus tard, la famille déménage en France. Le père a reçu une promotion et sa fiancée est française de souche. Tout le monde suit, sauf Alexandre, qui refuse de quitter les États-unis. Angie l’a mal prit, bien entendu. Mais elle a fait celle qui va très bien. À présent, son père étant remarié et ses frères vivants avec leurs petites amies respectives, elle est attirée par l’idée de vivre avec d’autres jeunes de son âge.



    Vie Professionnel: Elle a toujours rêvé, secrètement, d’être enseignante, plus précisément professeur d’histoire. La prof’ hyper naïve qui va probablement être berné par tous ses étudiants en somme. Elle suit donc des études pour cela, certaine que c’est sa voie. Mais d’un autre côté, elle dessine très bien, plus précisément des portraits. Ah et puis tant pis, elle a dit qu’elle enseignerait, non ? Pour le moment, côté expérience, elle a déjà enseigné une journée complête dans une classe de primaire. Une amie de son père avait besoin d'une remplaçante. Elle a adoré !

    Autres:
    Rien


    III/ BEAUTIFUL? NICE?

    Physique & Style Vestimentaire:
    Alors là … Sortez vos lunettes si vous avez peur des trucs étranges. Angie s’habille comme une gamine, très souvent. Jupes colorées, chandails enfantins. Elle aime les jeans et les t-shirt et n’a pas honte d’en porter. La chemise loufoque rouge à pois noire ? Ce qu’elle est chouette, vendu ! Avec Angie, c’est comme ça. Elle porte également de temps en temps des jupes courtes, mais elles sont habituellement longues. Et si elle choisit la première option, alors elle met des pantalons ou des collants afin d’y mettre sa touche personnelle. Shorts, débardeurs, hauts avec des petits cœurs, tout y passe. C’est une sentimentale, une joyeuse. Elle aime également les habits plus sobres. On peut donc dire d’elle que sa garde robe est terriblement variée !

    Côté physique, c’est une espèce de naine au visage d’ange. Elle mesure à peine un mètre cinquante neuf. Ses cheveux sont bruns, coupés courts, ce qui laisse voir son visage délicat et pourtant très joli. Jamais maquillée ou presque, elle a des yeux en forme d’amandes et un teint unie. Elle est mince, sans pour autant craindre la prise de kilos. Un charme naturel se dégage d’elle sans en faire une beauté fatale qu’on s’arrachera. De plus, ses mimiques enfantines la rendent particulièrement.

    Signe Particulier:
    Elle a une petite cicatrice sur le mollet gauche. De plus, elle tient mordicus à une chaîne en or qu’elle porte autour du cou. Elle appartenait à ce frère disparu qu’elle idéalise énormément.

    3 plus grandes qualités: Sociabilise avec tout le monde, gentillesse exagérée, toujours de bonne humeur

    3 plus grands défauts:Naïve, facilement impressionnable, tendance à se laisser marcher sur les pieds

    Caractère:
    Angie est une bonne poire. Toujours à rire et à sourire, vous n’arriverez que difficilement à lui zapper le moral. Et si vous la décevez, elle le cachera sous son grand sourire si franc. Elle souhaite plaire, si bien qu’elle fait toujours ce qu’on lui demande, au risque de devoir nettoyer une demeure entière toute seule. Très naïve, elle croit que tout le monde a un bon fond et elle fait facilement confiance. Fragile émotionnellement, on peut facilement lui laisser des séquelles permanentes et l’ébranler. Elle ne se met pas facilement en colère mais si c’est le cas, alors se sera pour de vrai. Très bonne actrice, elle fait passer les autres avant elle systématiquement, même si elle doit souffrir. D’ailleurs, elle est sans gêne et n’hésite pas à sauter sur tout le monde en riant. Mais reste qu’elle est adorable et très sociable, prête à approcher les gens qui ont les pires réputations. Parce que tous ont un bon fond, elle le sait ! Quelle naïve pardi ! * SBAAFFF *

    Cependant, sous ce caractère d’immature et d’éternelle enfant se trouve une fille qui se tient responsable de la mort de son frère, frère qu’elle idéalise d’ailleurs. On découvre d’ailleurs un être troublé, aux facettes multiples et difficiles à comprendre.

    Manies:
    Elle joue parfois avec sa chaîne en or.


    Phobies:
    La petite Angie a une phobie d’aller se promener dans un parc seule la nuit. Elle a une peur panique du vide et, si on la tient immobiliser contre son gré trop longtemps, elle se met à paniquer dramatiquement. Elle peut jusqu’à devenir hystérique et violente. À ne pas essayer si vous tenez à la vie !


    IV/ YOU !

    Prénom & Surnom: Jade ; y’a pas mal de dérivés XD Jayd, Jaad, Ja’ ( j’aime pas ><’ ). Et puis parfois en vrai les gens me disent « Hey toi la fille en noire » ou encore « S’pèce de folle, tu m’écoutes à la fin ? ». En bref choisissez, je m’en fiche XD
    Sexe: Attendez, aux dernières nouvelles je suis du côté féminin de notre monde
    Comment touves-tu le design': Charmant ^^
    Que penses-tu du forum: Hum … bah que c’est un forum ---‘
    Ou as-tu connu le Forum: Sais plus, désolé
    Niveau de RP:J’dois vraiment me juger ? Ah merde, pourquoi vous me faites ça, j’en suis incapable ! Bon, alors … disons que je n’aime pas trop mes messages, je les trouve sans contenu. Mais les autres disent que j’suis pas trop mauvaise. Ah et puis merdoum, faites vous une idée en ayant un p’tit topic avec mwa Cool
    Multi-Comptes: Non
    Code: I love Paris .. Hilton !
    Célébrité sur l'avatar: Aya Matsuura
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kenzie McBirds
ADMIN_* I Love Paris

avatar

Messages : 404
Date d'inscription : 30/12/2007

VIP OR NOT <3
POPULARITE:
97/100  (97/100)
LIENS:

MessageSujet: Re: Angie Spencer   Ven 11 Jan - 18:24

V A L I D E E
Bienvenue & Amuse toi bien

_________________

KILL THE REDHEAD
My body is calling out for you bad boy
I get the feeling that I just want to be with ya
Baby, I'm a freak and I don't really give a damn
I'm crazy as a motherfucker
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Angie Spencer
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» cortisonne
» Poèmes et pensées furtives
» SOS aux femmes bipos de la cinquantaine
» Bon anniversaire Nathalie !
» nouvelles à chute 3ème qui "marchent" ??????

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I N P A R I S :: Beginning :: REGISTRE OF PARIS. :: *Acceptés-
Sauter vers: